Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nanotechno

CoeLux invente le soleil artificiel

Publié le par France

CoeLux invente le soleil artificiel

CoeLux a inventé les vrais fenêtres artificielles ! Leur procédé (spectre lumineux par LED et nanotechnologies) permet de simuler une lumière naturelle, celle du soleil et le rendu du ciel, selon 3 différents réglages programmés. Située en Italie, la société, grâce à son invention, va pouvoir équiper des salles obscures, en grenier, en sous-sol : hôtels, résidences, aéroports, boutiques, ... la liste à pourvoir est longue. Un "plus" pour certains, un "moins" pour d'autres. Vivre dans une pièce avec une lumière artificielle, quels sont les effets, à moyen terme, sur la santé, sur l'humeur ?

Une lumière solaire "synthétique"

Une lumière solaire "synthétique"

u

Déjà début août, ce blog reprend une pause estivale. On se retrouve bientôt !  Bel été à chacun.

Publié dans NanoTechno

Partager cet article
Repost0

Nanotechnologies et toxicité : le rapport ANSES

Publié le par France

Nanotechnologies et toxicité : le rapport ANSES

L'ANSES vient de publier son rapport sur l’évaluation des risques liés aux nanomatériaux (enjeux et mise à jour de connaissances) en 196 pages (en libre téléchargement).
Une présentation synthétique a été également mise en ligne. Son titre : «"Pointant la toxicité de certains nanomatériaux, l’Anses appelle à un encadrement réglementaire renforcé".

Face à la diversité des nanomatériaux présents au quotidien et aux nombreux questionnements qui les entourent, l’Anses publie ce jour un état des lieux des connaissances sur les enjeux sanitaires et environnementaux des nanomatériaux manufacturés. Celui-ci permet de préciser les connaissances scientifiques et met en évidence des effets toxiques de certains nanomatériaux sur des organismes vivants et sur l’environnement. Il souligne aussi la complexité à appréhender les diverses situations d’exposition pour l’homme et l’environnement, ainsi que les limites des méthodologies existantes en matière d’évaluation des risques. Dans ce contexte, l’évaluation spécifique des risques liés aux nanomatériaux est rendue difficile. Au vu du temps qu’elle nécessiterait, l’Agence recommande de mettre en place sans attendre des outils pour mieux maîtriser les risques par un encadrement réglementaire renforcé au niveau européen. A suivre ...

* ANSES : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Publié dans NanoTechno

Partager cet article
Repost0

Nanotechnologies : du toxique dans nos assiettes

Publié le par France

Nanotechnologies : du toxique dans nos assiettes

Avec ce premier livre en français sur la toxicité des nanoparticules, Roger Lenglet tente de prévenir un nouveau scandale sanitaire d’une ampleur inimaginable. Les produits contenant des nanoparticules ont envahi notre quotidien.

Invisibles à l’œil nu, ces nouvelles molécules high tech façonnent aujourd’hui la matière atome par atome pour concevoir des objets aux propriétés fantastiques : plus résistants que l’acier et plus légers que le plastique, antibactériens et autonettoyants, élastiques à volonté…

Sans cesse, les ingénieurs en recherche et développement inventent de nouvelles applications des nanos qui sont commercialisées sans le moindre contrôle, en déjouant la réglementation les obligeant à tester la toxicité des substances avant de les vendre. Or, il s’avère que ces nanoparticules sont souvent redoutables – elles sont si petites que certaines peuvent traverser tous les organes, jouer avec notre ADN et provoquer de nombreux dégâts.

Grâce à son enquête aussi rigoureuse qu’explosive, Roger Lenglet a retrouvé les principaux acteurs des nanotechnologies. Il livre ici leurs secrets et les dessous de cette opération de lobbying menée à l’échelle planétaire qui continue de se déployer pour capter des profits mirobolants au détriment de notre santé.

NANOTOXIQUES, UNE ENQUÊTE de ROGER LENGLET. En librairie depuis le 19 mars 2014. Actes Sud : env. 22 €.

Revoir l'émission diffusée sur France Inter "la tête au carré", le 24 mars 2014. Et, ci-dessous, l'interview de l'auteur.

Publié dans NanoTechno

Partager cet article
Repost0

La mention [nano] sur les étiquettes alimentaires ?

Publié le par France

La mention [nano] sur les étiquettes alimentaires ?

EUROPE : La mention [nano] figurera-t-elle ou non sur les étiquettes des produits alimentaires fin 2014 ?

Pour le savoir, suivez cette actu dans le site de l'association de consommateurs, la CLCV.

Elle s'est exprimée début février 2014 pour alerter les pouvoirs publics sur les dangers du "non étiquetage" sur les produits alimentaires. Je rejoins leur combat. Et vous ?

Publié dans NanoTechno

Partager cet article
Repost0

Nanomatériaux : la consultation REACH

Publié le par France

Nanomatériaux : la consultation REACH

La Commission européenne vient de mettre en ligne sa consultation sur les modifications des annexes de REACH. Lancée en anglais le 21 juin, la consultation est ouverte à tous jusqu'au 13 septembre 2013.


Composée de 41 pages et 38 questions, elle propose cinq options visant à clarifier la procédure d'enregistrement des nanomatériaux dans les dossiers d'enregistrement. Il s'agit pour les différentes options proposées d'estimer les impacts en termes de coût, de sécurité et d'efficacité d'un point de vue réglementaire.


Au vu du caractère très technique de cette consultation (uniquement en anglais qui plus est), combien d'organisations de la société civile qui manquent souvent des ressources financières, du temps et des compétences nécessaires pourront se positionner sur les propositions émises ? Avec quelles conséquences en termes d'équilibre entre les préoccupations économiques d'un côté, et sanitaires et environnementales de l'autre ?

Source : Veille Nanos

Mais je croyais que la Commission avait "obligation" de communiquer en plusieurs langues ? Au moins trois ... Je viens de me renseigner : apparemment, non. L'anglais est l'unique langue principale. Quelle discrimination éliminatoire ! Comment peut-on parler d'Europe, si la langue commune est ... l'anglais (utilisé aussi par les USA !). On facilite ainsi les "écoutes" non ? Cf. Prism, NSA, Echelon etc...

Crédit photo : GNU Free Documentation License

Publié dans NanoTechno

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 > >>