Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ateliers internet

#CultureDigitale by France MIREMONT

Publié le par France

#CultureDigitale by France MIREMONT

Hier, j'annonçais le futur Institut FABERNOVEL, qui ouvrirait ses portes le 30 septembre (?). Aujourd'hui, j'enchaîne sur un projet qui m'est cher : la transmission / vulgarisation d'une culture digitale auprès de mes contemporains.

En effet depuis quelques temps, j'ai une idée dans la même mouvance "pédagogique" que FABERNOVEL (et d'autres acteurs IT). Pour les futurs managers d'entreprises ou tous les professionnels en activité (ou non) qui s'intéressent à l'impact des technologies digitales sur leur vie. Au quotidien. Les innovations technologiques s'accélérent et l'être humain, à moins d'effectuer une veille quotidienne intense, n'est pas armé pour tout perçevoir ou du moins l'essentiel des bouleversements, secteur par secteur. Et surtout, pour continuer de maîtriser sa vie digitale.

Personnellement, si. J'effectue une veille IT quotidienne depuis 1995. Cette connaissance fine du secteur high tech me permet de proposer l'idée suivante.
Ce projet se nomme #CultureDigitale. Mon programme (Saison 1) s'articule autour de 9 premiers ateliers interactifs et branchés sur notre présent/futur immédiat.
Ce projet est prêt. Les axes stratégiques également. Il ne me manque plus que des sponsors ou des partenaires (financiers ...).

Des idées ? Des suggestions ? Un p'tit coup de buzz pour faire connaître mon projet ? Merci d'avance : contact (@) france-miremont (dot) fr

Publié dans ATELIERS INTERNET

Partager cet article
Repost0

Avec Simplon.co j'apprends à coder !

Publié le par France

Le SummerCamp se tient tout l'été à Montreuil

Le SummerCamp se tient tout l'été à Montreuil

Aujourd'hui, j'ai la chance de participer au SummerCamp de Simplon, spécial été 2013. Pendant toute la journée, je vais apprendre à coder. Génial ! Un de mes rêves se réalise.

Une formation d'1 jour en 5 objectifs :

. comprendre le processus de développement d'une application web,
. pouvoir mieux communiquer avec les équipes techniques,
. être capable d'estimer la complexité technique et la faisabilité d'une idée de projet web,
. avoir une vue d'ensemble des capacités du web et être plus créatifs dans les propositions,
. avoir des compétences opérationnelles pour résoudre des problèmes opérationnels avec le web.

Intitulé "Initiation à la programmation informatique d'une application web simple avec Ruby et Ruby on Rails", le programme comprends une approche des outils fondamentaux, avec leur première mise en oeuvre :

Ruby (langage), HTML5 et CSS (écriture & mise en forme), HTTP, TCP/IP, DNS (protocoles), et autres gourmandises technologiques. Le tout préparé sur un Raspberry Pi (ordinateur monocarte, support de l’environnement de développement).

Je ne manquerai pas de vous en reparler ici et/ou dans les réseaux sociaux. A plus tard !

Simplon est en phase décollage. Participez à leur mise sur orbite ! http://fr.ulule.com/simplonco/

Simplon est en phase décollage. Participez à leur mise sur orbite ! http://fr.ulule.com/simplonco/

Publié dans ATELIERS INTERNET

Partager cet article
Repost0

ITyPA : Apprendre Internet

Publié le par France

Nouveau ! Des cours en ligne pour apprendre Internet, c'est ici que cela se passe. A partir du 4 octobre 2012. Son nom ? ITyPA (Internet : Tout y est pour Apprendre).


MOOC-iTYPA.jpg

 

Comment fonctionnne un MOOC ?

ITyPA est un MOOC. MOOC signifie Massive Open Online Course. Il en existe différents types. Les auteurs ont choisi de développer un MOOC de type connectiviste. Cette approche a été développée par George Siemens, Stephen Downes et Dave Cormier.

Un MOOC n'est pas un cours comme les autres !

  • L'objectif n'est pas de mémoriser les ressources mises en ligne : ces ressources ne sont qu'un point de départ pour votre réflexion, tout comme les activités qui vous seront proposées chaque semaine ne sont que des déclencheurs. Votre apprentissage sera le résultat de ce que vous ferez : publier un article sur votre blog, commenter les productions des autres participants, discuter avec eux, échanger avec les experts lors des réunions hebdomadaires...
  • Le cours ne se tient pas dans un lieu unique : il est distribué sur le web. Ce site est un point de rencontre sur lequel vous trouverez les informations générales concernant le cours, les ressources et activités pour commencer votre réflexion, les liens vers les réunions hebdomadaires et les enregistrements. Vous pourrez également y venir pour participer aux forums. Mais nous vous invitons à créer vos propres espaces d'échange puisque l'objectif de ce cours est que vous développiez et utilisiez vos propres outils. De même, vous serez invité à visiter les sites des autres participants.  

Un MOOC connectiviste est basé principalement sur quatre catégories d'activités : Regrouper - Archiver- S'approprier et Diffuser.

 

Comment se déroule une séquence ITyPA ?

Chaque semaine, une nouvelle thématique est abordée. Quelques ressources sont proposées pour amorcer les échanges. Les apports, lectures et propositions de chacun viendront enrichir le thème. Un résumé des productions sera proposé chaque jour, sous forme de newsletter.

 
Enfin, pour conclure la semaine, une réunion hebdomadaire en ligne aura lieu le jeudi soir à 18:00 (heure de Paris). Elle permettra aux participants-contributeurs de faire le point sur le sujet et de profiter de la synthèse d'un expert du domaine. Cette réunion sera enregistrée pour ceux qui ne peuvent se libérer. Rendez-vous en direct ou en différé sur la chaine Youtube du Cours.


Combien de temps consacrer à ce cours?

 La réponse est directement liée ... aux apprenants qui créent le cours et les contenus... Comptez environ 3 heures par semaine au minimum si vous réalisez toutes les activités : lectures, échanges en ligne, séminaire, publication personnelle.

 

A l'heure où j'écris ces lignes, le site, victime de son succès, est passé en mode "Erreur : too many connections"  J'imagine que les administrateurs du site vont augmenter la capacité d'hébergement du serveur. Du moins, je le souhaite pour eux et ... leurs visiteurs.


France

Publié dans ATELIERS INTERNET

Partager cet article
Repost0

Jobs : le recrutement 2.0

Publié le par France

Mardi 22 novembre s'est tenu le premier atelier du Club FrenchWeb dédié au RH 2.0, avec Laurence BRET, Directrice Marketing EMEA LinkedIn et Jacques Froissant, du cabinet spécialisé ALTAÏDE. Au menu du jour, l'état de l'art du recrutement sur LinkedIn (qui propose une panoplie d'une vingtaine de solutions, gratuites et payantes, pour les recruteurs) et l'état des lieux RH 2-0 par le célèbre cabinet de recrutement IT.

 

Laurence_BRET_Jacques-FROISSANT.jpg

J. FROISSANT (Altaïde) et L. BRET (LinkedIn)       © Club FrenchWeb

En moyenne, le coût d'un recrutement est d'environ 3 500 € par poste recruté (grâce aux réseaux sociaux). Avant, ce coût dépassait les 5 000 € par recruté. Pour Jacques, ce qui est important dans le profil d'un candidat (outre sa présence sur Linkedin bien sûr, avec une photo), c'est l'animation de son blog ou ses publications sur SlideShare. Les recommandations pro sont aussi un atout pour le candidat.

 

LinkedIn a fait deux annonces intéressantes :

1. Va vendre du "follower écosystème" aux entreprises

2. Va mettre en place "TALENTS Pipeline" un plug-in gratuit accroché au module payant "RECRUITER" pour les entreprises.

 

En résumé, les slides de cet atelier qui a suscité beaucoup d'intérêt et de questions. La salle était plus que pleine.

A suivre avec d'autres Ateliers RH 2.0 sur Twitter, Facebook ...?

France

 

PS / Le Club FrenchWeb accueille plus de 14 000 membres IT, dont les profils sont tous qualifiés, un à un, par Richard MENNEVEUX (quel boulot Richard !)

C'est la première communauté IT Francophone. Et c'est aussi la première communauté (IT francophone) sur LinkedIn. Les ateliers ont démarré en septembre 2011 et ont lieu 2 fois/semaine.


Publié dans ATELIERS INTERNET

Partager cet article
Repost0

INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Publié le par France


S'INFORMER et COMPRENDRE, les enjeux de l'entreprise


A signaler, en guise d'introduction à mes ATELIERS INTERNET, l'excellente analyse d'un expert en IE (Intelligence économique), Henri Martre.  L'article a été publié le 22 octobre 07 dans le Blog des Echos

Extrait :
"Pour comprendre l’information, il faut être compétent"

"On se rappelle que les promoteurs de l’intelligence économique ont voulu donner à cette appellation un double sens : l’anglo-saxon, qui veut dire information et le français, qui veut dire compréhension, ce qui signifie tout simplement qu’une information n’a aucun sens si on ne la place pas dans son contexte pour vérifier sa véracité, sa cohérence et sa valeur ajoutée et si on ne la met pas en perspective dans son environnement. C’est un exercice de plus en plus difficile à notre époque,où le développement de la mondialisation entraîne une complexité croissante, particulièrement dans le domaine des affaires....

Mais bien au-delà de cet obstacle de la complexité il y a le problème des “compétences”. Comment comprendre une information relative à une discipline et un métier s’ils vous sont inconnus. Cela est encore beaucoup plus hermétique si on entre dans le domaine des “spécialistes”, où seule une minorité parle le même langage. La numérisation industrielle fait partie de ces applications où ceux qui savent restent quelque peu ésotériques et ceux qui dirigent leur en laissent la responsabilité. Or il s’agit en fait d’une matière éminemment stratégique car la compétitivité de nos industries dépend pour beaucoup de ces techniques qui permettent de faire des gains très sensibles de coûts et de délais et par conséquent d’exercer une supériorité dans la compétition...

...Toute erreur dans ce domaine peut coûter extrêmement cher, ce qui est le cas des logiciels de l’Airbus 380... Raison de plus pour s’assurer que la numérisation industrielle est supervisée par des dirigeants capables de s’ “ informer ” mais aussi de “ comprendre ” ce qui est en jeu...

Pour Airbus, les différents échelons n’avaient pas manqué de rendre compte (à leur hiérarchie) des difficultés qui pouvaient naître de logiciels différents au moment de la conception d’un nouveau modèle d’avion, l’A 380.

De là à penser qu’établir des interfaces entre CAO 2D et CAO 3D et qu’ajuster la longueur des câbles étaient de leur niveau il y a un grand pas qu’ils n’ont pas franchi : pour les dirigeants, il appartenait aux subordonnés de régler ces problèmes. Les chefs n’ont pas compris qu’il s’agissait de questions stratégiques et que les décisions correspondantes devaient être prises au sommet de la hiérarchie. Faute d’avoir pris les bonnes décisions au bon moment, l'A 380 est devenu un gouffre financier et un désastre pour l'image de l'entreprise...

Ils n’ont pas compris
parce qu’il n’étaient pas compétents...


S'informer et comprendre ...Pour les NTIC et Internet, ce sont les même enjeux ! On est entré dans l'ère de l'ECONOMIE
"LIQUIDE"...

France

Publié dans ATELIERS INTERNET

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>