Twitter, un impact planétaire ... quasi immédiat

Publié le par France

Dans le blog de Twitter, ce 21 Octobre 2010, on peut y lire notamment l'info suivante. 10 exemples (récents) de l'impact de Twitter à travers le monde :

  • Brésil - Cette année, les trois principaux candidats à la présidentielle étaient sur Twitter. Les électeurs ont répondu de leur propre voix. Time magazine s'est aussi interrogé cette semaine sur la popularité de Twitter au Brésil en donnant des exemples de manières dont notre service impacte le quotidien des brésiliens,
  • Chili - Suite au séisme, les inscriptions ont quintuplé et continuent de croître depuis ce jour. L'incident des mineurs a aussi généré beaucoup d'activité avec des Tweets du président chilien lui même,
  • Corée du Sud - Le nombre de compte y a doublé depuis juin quand une campagne d'incitation au vote a été lancée que le président a commencé à tweeter pour mieux communiquer avec ses électeurs,
  • Équateur - Le président a décrété l'état d'urgence via Twitter via suite à plusieurs jours de manifestations des forces de police fédérale,
  • Haïti - Twitter a beaucoup facilité la communication lors de l'arrivée de secours après le séisme. Nous avons depuis lancé Fast Follow pour permettre de suivre des gens sans compte personnel,
  • Japon - 15% des Tweets proviennent du pays du soleil levant, ce qui est en partie dû à leur forte utilisation de téléphones mobiles, et la manière dont Twitter "correspond à la conception de l'individu au Japon" (d'après un article d'Associated Press),
  • Nigeria - Nous constatons une hausse de l'utilisation de Twitter en Afrique, surtout dans des populations plus élevées comme au Nigeria. Récemment, une alerte à la bombe à été signalée sur Twitter, ce qui a aidé à éviter la zone affectée d'Abuja.
  • Russie - Lorsque le président Medvedev a ouvert un compte à notre QG, les inscriptions ont augmenté de 300% le lendemain. La Russie connaît depuis une croissance soutenue.

 

No comment.

France

 

 

Publié dans ACTU_NUMERIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article