REUTERS devient "SOCIAL"

Publié le par France

Reuters, l'une des grandes agences mondiales d'informations (créée en 1799 !) a innové début février 2012 en intégrant, dès sa HP*, un module social spécifique. Ce "dashboard" met en avant les lectures des personnes influentes que Reuters suit (follow).

Médias, en route vers la "Social Touch"

Je crois que c'est une "première" dans le monde des médias "traditionnels" : mettre en avant les sources d'informations de personnes non journalistes. Ce module s'appelle SOCIAL PULSE. "The Hit List What people we follow are reading", dit Reuters.



Reuters_SocialPulse_Fev12.jpg

 

 

Les stratégies digitales "sociales" sont en train de bourgeonner. A l'instar du Groupe Radio France qui vient de publier sa stratégie 2012-2014 ou de l'Express, qui met en avant, tout en haut de sa HP* une info "sociale" : "untel recommande l'article ..." Et qui a installé un module "Express Yourself" dans toutes ses rubriques en ligne.

 

Mais au final, dans quelques mois, si tous les médias intègrent des modules sociaux dans leurs sites, va-t-on vers une "uniformité" de présentation (aucun facteur de différenciation) de l'information ou vers une plus grande qualité et richesse d'échanges ? Votre avis ?

France

 

* HP : Home Page.


Publié dans EDITION & MEDIA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article