Du rififi dans la libéralisation des .com ; .fr et consorts

Publié le par France


L'annonce de la libéralisation des extensions génériques sur Internet et la publication lundi dernier (23 juin) d'une
ITW de Paul TWOMEY*, dans Les Echos : "Dès le premier trimestre 2009, les 1,3 milliard d'internautes pourront acquérir des adresses génériques" a provoqué beaucoup de remous dans le monde de l'Internet.... Ce dernier a nuancé ses propos dès le 24 juin 08, dans une ITW EXCLUSIVE accordée à MailClub.

Mais les questions essentielles subsistent : quel budget devra débourser une entreprise pour protéger ses marques ? La protection des noms de pays et des institutions sera-t-elle assurée ? A qui va profiter (financièrement !) les nouveaux processus de nommage ? Source : NetEco

Des bouleversements sont en cours. Les entreprises (petites ou grandes) doivent excercer une veille sur ce sujet, stratégique pour leurs activités commerciales....

France


* Paul Twomey est directeur général de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). L'organisation, créée en 1998 à l'initiative du Département américain du commerce, touche une somme sur chaque nom de domaine vendu : près de 162 millions de sites web enregistrés avec l'un des 21 domaines disponibles à ce jour, dont 72 Millions en '.com', 12 Millions en '.de' et 1,1 Million en '.fr' (pour ne citer qu'eux).

Dernière minute : le site web de l'ICANN a été piraté vendredi 27 juin ! Lire l'info dans l
e Journal du Net.

Publié dans ACTU_NUMERIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article