2011 : AVAAZ a "boosté" la démocratie mondiale

Publié le par France

Ce 21 décembre, les fondateurs d'Avaaz ont envoyé un message à leurs 10 millions (?) de souscripteurs. En voici le contenu. Je le partage avec grand plaisir avec chacun d'entre vous, car les nouvelles annoncées sont excellentes. Avaaz ? L'un des grands acteurs gagnants de l'année 2011... Et ce n'est pas fini !

 

Texte intégral du courriel

NOUS GAGNONS !
 
Chers membres extraordinaires d'Avaaz, 
 
Avaaz est en plein essor. 10,5 millions de citoyens font partie du mouvement et notre expansion s'accélère. Nous approfondissons aussi nos actions militantes -- et en associant cette activité plus intense à des chiffres colossaux, nous gagnons, encore et encore.  Faites défiler vers le bas pour découvrir quelques exemples saisissants datant de ces dernières semaines.

Nous ne nous contentons pas de remettre en bonne et due forme des pétitions, nous gérons des maisons sécurisées et des corridors clandestins pour protéger les mouvements pro-démocratie. Nous nous attaquons aux grandes entreprises en lançant des actions en justice ou en appelant tous leurs actionnaires. Nous donnons des millions d'euros pour équiper les défenseurs des droits humains des dernières technologies. Nous faisons résonner avec éclat les voix de notre communauté en remettant en mains propres nos signatures à des présidents, des milliardaires, des ambassadeurs et des  ministres.

Et cela fonctionne -  faites défiler vers le bas pour découvrir comment. En seulement quelques semaines, nous avons contribué à remporter des victoires dans tous les domaines, de l'interdiction des bombes à sous-munitions aux sanctions contre la Syrie, et de la protection de l'Internet libre à l'obtention d'un accord à l'ONU sur le climat

 


EN PREMIÈRE LIGNE LORS DU PRINTEMPS ARABE           
 
 
Avaaz a été au cœur des luttes pour la démocratie dans le monde arabe. Grâce à 1,5 millions de dollars issus de petits dons des membres, nous avons mis fin au black-out que les dictateurs tentaient d'imposer après avoir expulsé tous les médias étrangers. Ce financement nous a en effet permis de former un nombre considérable de journalistes citoyens, de les équiper de modems et téléphones satellitaires de haute technologie et de leur fournir des connexions internet. Les plus grands médias mondiaux tels que la BBC, CNN et Al-Jazeera nous ont confié que dans des cas comme celui de la Syrie, jusqu'à 30% des informations qu'ils diffusent proviennent du réseau Avaaz!

Alors qu'aucune autre organisation n'a pu le faire, notre réseau a acheminé clandestinement plus d'1 million de dollars de matériel de premiers secours indispensable  aux populations violemment assiégées en Syrie. Nous avons aussi fait passer secrètement la frontière à des militants et à leurs familles qui risquaient d'être torturés ou tués. Nos maisons sécurisées abritent en secret des dizaines de militants très recherchés par les hommes de main du régime et constituent un abri sûr d'où ils peuvent mener leurs opérations. Le régime criminel d'Assad semble très mécontent puisque la télévision d'Etat syrienne a appelé notre chargé de campagnes "l'homme le plus dangereux au monde" pour le régime.

Tout en soutenant très activement les mouvements pro-démocratie, nous avons maintenu une pression mondiale ferme et constante sur nos gouvernements pour qu'ils mettent en difficulté les régimes brutaux: des millions de membres d'Avaaz ont mené des campagnes victorieuses aboutissant à l'adoption de sanctions pétrolières par l'UE et d'autres sanctions par la Ligue arabe contre la Syrie.


LE POUVOIR CITOYEN CONTRE LA MAFIA MURDOCH          
 
Nous avons défié le plus puissant et le plus dangereux baron des médias, Rupert Murdoch, et nous avons gagné.

C'était pour Murdoch la plus grosse opération de sa carrière: elle lui aurait permis d'étendre de 50% son empire médiatique mondial et sa propagande extrémiste grâce à l'acquisition de l'immense groupe BSkyB, basé au Royaume-Uni. Tout le monde disait que nous ne pourrions pas l'arrêter, mais les membres d'Avaaz n'ont pas vu les choses sous cet angle et ont envoyé 668 784 messages, ont passé 30 000 appels téléphoniques aux députés anglais, ont enchaîné les actions publiques et mené deux sondages qui ont révélé que la population s'opposait massivement à ce rachat. 

Avaaz a aussi été la seule organisation à promettre de mener une action en justice contre le gouvernement si celui-ci approuvait la transaction de Murdoch. Le ministre qui l'a autorisée a tellement été importuné qu'il a reporté l'accord pendant des mois, accusant publiquement Avaaz d'en être le responsable. Ce délai nous a donné le temps d'informer le public sur un gigantesque scandale de corruption au sein de l'empire Murdoch, jusqu'à ce qu'enfin la transaction échoue.

Nous n'en restons pas là - il faut que nous repoussions la menace Murdoch et organisions une réforme en profondeur de nos médias corrompus. Les membres d'Avaaz ont récemment utilisé notre nouvel outil permettant d'appeler les actionnaires des plus grandes entreprises de Murdoch, NewsCorp et BskyB, déclenchant ainsi la plus large révolte d'actionnaires de l'histoire de ces entreprises!

Et en  Australie, où 70% de la presse est contrôlée par Murdoch, nous avons aidé à faire échouer la tentative de Murdoch de remporter un contrat de télévision de 223 millions de dollars au nez et à la barbe de la chaîne publique australienne, et avons poussé le gouvernement à ouvrir une enquête approfondie sur Murdoch et sur la réforme des médias.

 

UN TOLLÉ MONDIAL POUR SAUVER L'AMAZONIE          
 
Les leaders de la marche ont clôturé leurs discours en attirant l'attention sur la banderole d'Avaaz et en déclarant: "Nous avons le soutien du monde entier!"
Un demi-million d'entre nous ont soutenu plus de 1000 protestataires indigènes pour exiger que le président bolivien Evo Morales stoppe la construction de l'autoroute qui allait découper le cœur de la forêt amazonienne. 

Une équipe d'Avaaz a remis la pétition à des ministres boliviens de premier plan au cours d'une réunion houleuse. Notre grand élan de solidarité a renforcé la légitimité des revendications des protestataires indigènes que Morales tentait de marginaliser, et a menacé la réputation de défenseur de l'environnement que le président bolivien tente de se donner. 

La pression a fonctionné! Suite à notre campagne, Morales a annulé la construction, a rendu caduque la décision qui autorisait le projet et s'est engagé à protéger le parc national TIPNIS et les territoires indigènes - le joyau de l'Amazonie bolivienne - pour toujours!

 

VICTOIRE SUR LES BOMBES À SOUS-MUNITIONS !          
 
Notre pétition géante a été remise par un survivant d'une bombe à sous-munitions au responsable français présidant la conférence.

Il y a trois ans, Avaaz s'était mobilisé pour faire voter l'interdiction mondiale des bombes à sous-munitions et sauver ainsi des milliers d'enfants. Cette année, les États-Unis ont discrètement fait pression sur plusieurs nations pour qu'elles signent une nouvelle loi qui aurait permis d'utiliser ces armes à nouveau! Notre pétition forte de 600 000 voix a encouragé la décision de 50 États de s'opposer au projet sournois des États-Unis. 

De nombreux délégués se sont servis de notre pétition pour renforcer leurs arguments lors des négociations. Notre bannière géante placée juste devant la salle de conférence, ainsi que 1 000 tracts que l'équipe d'Avaaz avait affichés partout dans le centre de conférence, ont envoyé un rappel sans équivoque aux négociateurs affichant l'opposition de leurs citoyens à ce projet. L'initiative des États-Unis a échoué -- ensemble, nous avons aidé à épargner la vie de milliers de civils innocents.

                   

CHANGEMENT CLIMATIQUE : NOUS RELANÇONS L'ESPOIR          
 
Plus de 800 000 membres d'Avaaz se sont battus pour sauver le Protocole de Kyoto au sommet sur le climat en Afrique du Sud.

Lors des négociations climatiques cruciales de Durban, plus de 800 000 d'entre nous ont aidé à sauver le traité de l'ONU sur le climat face à un clan de pollueurs déterminés à l'enterrer. Notre équipe sur le terrain en Afrique du Sud a remis notre message jour après jour au moyen d'actions percutantes, comme cet encart <http://www.avaaz.org/climate_ft>  dans le Financial Times publié le dernier jour de négociations tendues. Malgré les pressions massives exercées par les pays prédateurs de la planète - soutenus par les lobbies pétroliers - tels que les États-Unis et le Canada, un accord vital a été trouvé pour sauver le Protocole de Kyoto. 

Connie Hedegaard, Commissaire européenne à l'Action pour le climat, a déclaré: "Merci aux plus de 800 000 citoyens du monde entier. Vos voix ont eu un impact décisif à la fin des négociations."

 

SAUVONS L'INTERNET MONDIAL, UN GRAND PROGRÈS !          
 
Maria Paz Cambronero, chargée de campagnes pour Avaaz, a remis notre pétition à de hauts responsables à la Maison Blanche.

En quelques jours, plus d'1 million d'entre nous dans le monde entier ont signé une pétition s'opposant à un projet de loi scandaleux qui aurait donné au gouvernement des États-Unis le droit de fermer n'importe quel site internet - en ciblant notamment les sites WikiLeaks, YouTube, et même Avaaz!

L'équipe du président Obama a répondu à notre appel, et Avaaz a organisé une réunion d'1 heure avec de hauts responsables de la Maison Blanche pour leur remettre la pétition.

On nous a récemment indiqué officieusement qu'Obama s'apprête à s'opposer au projet de loi sous sa forme actuelle. Lorsque nous avions lancé notre action, les experts nous avaient tous assurés qu'il était impossible de stopper ce projet de loi. A présent, ils nous indiquent que le projet de loi dans sa forme actuelle pourrait bientôt être enterré -- c'est ça le pouvoir citoyen!

 

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EN INDE          
 
Les membres d'Avaaz mènent aussi campagne contre la corruption en Inde.
La campagne anti-corruption d'Avaaz en Inde a été la campagne la plus virale de l'histoire d'Internet ! En à peine 36 heures, plus de 700 000 Indiens ont rejoint la pétition soutenant un solide projet de loi ciblant la corruption des responsables publics, loi appelée "Jan Lokpal". Nous avons organisé des manifestations dans tout le pays, installé des panneaux d'affichage percutants dans la capitale, et lancé un sondage indépendant qui a montré que la majorité des électeurs indiens réclamaient une loi Lokpal ambitieuse. 

Nous avons contribué à gagner cette étape - le Parlement discute en ce moment d'un projet de loi. The Times of India a salué l'action d'Avaaz, évoquant "un acteur clé dans l'initiative Jan Lokpal".

 

ITALIE - UNE VICTOIRE POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION          
 
Les membres d'Avaaz et la chargée de campagnes Giulia Innocenzi contre une loi draconienne limitant la liberté d'expression.

Durant ses derniers mois au pouvoir, le Président du Conseil italien Silvio Berlusconi a tenté de bâillonner la démocratie en autorisant le gouvernement à fermer des sites internet au gré de ses humeurs. Notre mouvement a riposté et nous avons gagné!

Les membres d'Avaaz en Italie ont envoyé 200 000 courriels et inondé les pages Facebook et Twitter. Nous avons organisé des manifestations d'envergure couvertes par les plus grands médias et obtenu le retrait de la loi pour de bon! Aujourd'hui, la démocratie italienne est débarassée de Berlusconi, et nous restons très actifs dans le pays.

Ce ne sont là que quelques victoires parmi celles que nous avons remportées ces dernières semaines. Depuis son lancement il y a presque 5 ans, Avaaz a mené plus de 1000 campagnes ! Et comme notre mouvement s'étend et que notre engagement s'approfondit, ces campagnes sont de plus en plus victorieuses. Si nous gardons le cap, si nous continuons à espérer et à croire au changement et en chacun de nous, tout sera possible.

Avec espoir,
Ricken, Dalia, Allison, Ari, Emma, Wissam, Wen-Hua, Ian, Alice, Luis et toute l'équipe d'Avaaz.

 

France

 
* Avaaz est un réseau citoyen mondial de + 10 millions de membres qui mène des campagnes  visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. "Avaaz" signifie "voix" dans de nombreuses langues. Ses membres sont issus de tous les pays du monde ;  l'équipe, répartie sur 13 pays et 4 continents, travaille dans 14 langues. Pour découvrir certaines de leurs plus grandes campagnes, cliquez ici  Suivez-les sur Facebook  ou Twitter



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article