Easynet lance 1 solution de mobilité illimité pour entreprise

Publié le par France


Easynet, entreprise spécialisée dans les solutions administrée de réseaux et d’hébergement annonce le lancement de la première solution de mobilité à forfait illimité pour les entreprises : Easynet Service Mobile Office.

Afin de proposer cette offre aux entreprises françaises (grandes entreprises et PME), Easynet s’est appuyé sur iPass, le réseau WiFi le plus étendu au monde, qui permet notamment de se connecter à 70 000 hot spots dans le monde (aéroports, hôtels, etc.). Ce service offre par ailleurs une connexion à Internet dans 160 pays en haut débit câblé / connexion RTC selon les pays.

La sécurité est maintenue à tous les stades de la connexion car même les codes d’accès sont cryptés SSL. Et selon l’offre choisie, le logiciel peut contrôler que l’antivirus soit à jour sur l’ordinateur portable ou que le firewall personnel soit bien activé. Le logiciel peut être configuré pour lancer automatiquement le client VPN qui va créer le tunnel avec le firewall qui protège le VPN et autorise l’accès aux données partagées dans ce dernier. Ce lancement automatique facilite encore une fois l’utilisation du nomade. Il n’a qu’un login/mot de passe à entrer pour les deux logiciels. Si le client dispose d’un firewall, Easynet crypte les informations échangées sur Internet en IPsec.

Ce service est disponible en France auprès d’Easynet à partir de 50 euros HT par mois par nomade actif selon les configurations demandées, pour une durée de connexion illimitée.

France

* Easynet est présent à travers l’Europe ainsi qu’à Shanghai, en Chine. Parmi ses clients :  Ford Motor Company, Kia Motors, Calor, Tchibo, Kellogg Italia...Elle est une société du groupe British Sky Broadcasting dont la capitalisation boursière totalise plus de 16 milliards €. Easynet est la Société officielle de réseautique et d’hébergement du Championnat du monde des rallyes (WRC) de la FIA.

Publié dans ACTU_NUMERIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article