UN DECRET INTERNETICIDE ?

Publié le par France

Dans une excellente tribune publiée par le Monde le 21 avril 07, Philippe Jannet* dénonce un projet de décret qui serait "Interneticide". Extrait de son propos :

"Discrètement, en marge de la campagne, le gouvernement prépare un décret qui, s'il était appliqué, tuerait l'Internet "made in France". En effet, sous prétexte de surveiller au plus près les internautes, un décret d'application de la loi sur la confiance dans l'économie numérique (LCEN du 21 juin 2004), exige que les éditeurs de sites, les hébergeurs, les opérateurs de téléphonie fixe et mobile et les fournisseurs d'accès à Internet, conservent toutes les traces des internautes et des abonnés au mobile, pour les délivrer à la police judiciaire ou à l'Etat, sur simple demande...." Plusieurs sources sur Internet font état de la même inquiétude. La mobilisation des internautes est en marche ...Pour faire pression sur les élections en cours.

France

* Philippe Jannet est président du Groupement des éditeurs de sites en ligne. Le Geste regroupe les principaux éditeurs de sites en ligne français, qu'il s'agisse de portails généralistes (Yahoo ! France, Google), d'organismes ou d'entreprises (INA, UFC Que choisir, Manpower, Comareg, France Télécom, Bouygues Télécom, etc.), ou encore de sites de chaînes de télévision (TF1, France télévision, M6, etc.), de radios (Radio France, Skyrock, RTL, RFI, etc.), d'agences (AFP), de journaux (Le Figaro, Les Echos, Libération, Le Monde, L'Equipe, Le Point, L'Express, Le Nouvel Observateur, Le Parisien et les journaux du groupe Hachette Filipacchi Multimedia, etc.).

Publié dans B-B is watching you

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article