Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

l'Université à l'ère du numérique, du 10 au 12 déc 08

Publié le par France



La deuxième édition du colloque international « l’Université à l’ère du numérique » s’installe pendant trois jours en terre Aquitaine. Entre Garonne et vignobles, l’UNR Aquitaine portée par l’Université de Bordeaux vous accueillera au Palais des congrès* de Bordeaux du 10 au 12 décembre 2008. Participez aux échanges et aux débats sur les enjeux et les usages du numérique dans l’enseignement supérieur, et venez découvrir l’espace d’exposition, organisé sur plus de 3000 mètres carrés.

Trois thèmes majeurs pour trois journées de débats :

La gouvernance des établissements d’enseignement supérieur à l’ère du numérique : bâtir, mieux réussir, évaluer

Réussir avec le numérique : former, produire et diffuser, utiliser, attirer

La coopération universitaire à l’ère du numérique : partager, mutualiser, s’ouvrir.


Tarif : c'est LA.

Inscription (payante) : ICI.


France

* Le colloque se déroule au Palais des Congrès (
Cours Charles Bricaud - 33300 Bordeaux-Lac) sous l'égide du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche.





Publié dans Agenda

Partager cet article
Repost0

Musique digitale : tzik.com est propulsé par Alien Prod

Publié le par France



net !


Qui ?
Alien Prod est un Label Agrégateur digital de contenu audio, video au format numérique. Une équipe de professionnels de la musique, du marketing et des médias travaille avec les principales plates formes de téléchargement légal et les plus grands opérateurs mobile internationaux.

iTunes, Amazon MP3, Nokia Music Store, MSN Music, musicMe, BeatPort, emusic, MTV, VirginMega, Fnacmusic, Orange, SFR, Bouygues Telecom, Napster, Rhapsody, Jiwa, Ecompil, Tzik, MusicNet, Starzik, 3Suisses, Redoute, Rue du Commerce, Jamba, Waxx Music, SSBstore, 121musicstore, Yahoo Music, Zaploop, Deezer, Airtist et près de 1 000 partenaires...


Ce réseau comporte à ce jour plus de 440 plates formes de téléchargement, 360 opérateurs et prestataires en téléphonie mobile, dans 69 pays.


Quoi ?
ALIEN PROD digitalise et met en ligne sur son NetWork les oeuvres audio et video des Labels, Distributeurs, Producteurs et Artistes Indépendants. Chaque oeuvre est ainsi proposée en moins de 72 heures en téléchargement légal aux plates formes du monde entier et chez les opérateurs de téléphonie mobile.

Une oeuvre sans promotion est une oeuvre inconnue. C'est pourquoi ALIEN PROD s'est entouré d'un vaste panel de partenaires médiatiques et de plusieurs réseaux et canaux de promotion dont plusieurs régies publicitaires. Il accompagne chaque oeuvre afin de pouvoir garantir succès et reconnaissance auprès du plus large public mais aussi des professionnels.


Comment ?
ALIEN PROD propose un Contrat de Licence de Droits Numérique NON EXCLUSIF. Cette licence est la clé d'accès à nos prestations qui sont offertes. ALIEN PROD reverse à ses concédants, 80% du chiffre d'affaire net h.t. généré par leurs oeuvres.

Aucune surprise, aucun frais caché. Les prestations sont rémunérées par les 20% qu'Alien Prod conserve.

Un Back Office est disponible pour suivre les Etats de Ventes, Comptes de Redevances, Editer les appels à facturation, suivre les paiements de royalties, récupérer les outils de promotion dynamiques, ...

Un Label Manager est dédié à l'artiste, comme interlocuteur unique pour le developpement de ses oeuvres au sein du NetWork Un Support Technique est accessible en ligne 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Jours fériés inclus


 Alien Prod a lancé TZIK.COM. Sur Facebook, le groupe accueille déjà 400 membres. En quelques jours.

 France


Partager cet article
Repost0

Nimbuzz, téléphonie gratuite sur votre mobile

Publié le par France




Nimbuzz
offre un service d'interaction sociale associant présence, messagerie instantanée et VoIP. Cette application gratuite est disponible à partir de votre mobile, ordinateur et Internet, vous permettant d'appeler, de chatter instantanément, de partager vos documents sur des communautés IM populaires et 23 réseaux sociaux, notamment Facebook et MySpace.
Nimbuzz se prépare à devenir la plateforme de communication la plus importante au monde pour une communication en continu basée sur une adresse IP parmi les dispositifs mobiles et plateformes de média sociaux. Nimbuzz vous permet d'appeler, chatter, envoyer des messages et fichiers, et tout cela gratuitement. Il rassemble tous vos amis de Skype, MSN, Yahoo, ICQ, AIM, Google Talk et autres. Une connexion, une liste de contacts et tous vos comptes. Nimbuzz est une interface entre le le web, l'ordinateur et le mobile.

Nimbuzz Mobile est gratuit au téléchargement et à l'utilisation. Aucune facturation. Nimbuzz Mobile utilise une connexion Internet sur votre téléphone qui sera facturée par votre fournisseur. Si vous n'utilisez pas de Wifi, la société recommande d'obtenir un forfait à données illimitées par votre fournisseur.

Autre service Nimbuzz : Créer vos propres sonneries de téléphone ! Avec la sonnerie Factory, vous pouvez transférer les sonneries, musiques ou rythmes faits "maison" directement sur votre téléphone
. Vous pouvez créer autant de sonneries gratuites que vous le souhaitez et les envoyer, via Nimbuzz Mobile, sur votre téléphone portable. Nimbuzz est déjà présent dans 11 pays. En savoir plus  : PRNewswire - communiqué du 11 novembre 08, 9h.


France



Partager cet article
Repost0

"I have a dream", du 28.08.1963 au 28.08.2008

Publié le par France


... soit 45 ans après, jour pour jour, le discours de Martin Luther Kingle 28 août 2008, Barack OBAMA était investi candidat démocrate pour la présidentielle US. Ce 4 novembre 08, il est devenu le 44ème président des Etats-Unis. Aujourd'hui, 1 semaine après son élection, je voudrais revenir sur sa victoire - HISTORIQUE.

Une des clés de son succès (outre son formidable charisme et son talent d'orateur) : Internet et l'utilisation de toutes les technologies 2.0, y compris les réseaux sociaux. Tout d'abord, un site web, navire amiral de sa campagne électronique.

Ensuite, une présence active dans une quinzaine de réseaux sociaux (voir ci-dessous) :




Egalement, l'utilisation intensive des SMS, des blogs, d'une châine de TV (Barack TV), d'une Base de Données géante "Catalyst", recensant 180 millions d'américains (!) ; 150 M de $ récoltés en 1 mois (septembre 08) ce qui lui a permis de s'offrir pour 5 M$ de spot TV de 30 mn, en prime time, sur toutes les chaînes du pays. Une première dans l'histoire d'une campagne présidentielle américaine.

Le site 
My Barack Obama a servi de catalyseur à la naissance de la campagne. Il (et son équipe IT) a su transformé la sympathie en une organisation redoutable et efficace. Une logique d'organisation en local, appuyée par une stratégie en national très forte. Une multiplicité des petits contributeurs financiers qui a permis de récolter l'argent, pour financer sa campagne.

Ex : 19 000 équipes (bénévoles) de quartier en Floride se sont constituées. En tout, Obama a fédéré 1,5 M de volontaires bénévoles dans tout le pays.

ex : 23 000 camps "training" pour s'entraîner à raconter des histoires de 2 mn qui émeuvent...

Son innovation ? Il a renoncé au contrôle pour laisser faire selon les gdes orientations définies. C'est le véritable leadership en mouvement. Et aussi, tous les "ambassadeurs Obama" dans tous les pays de la planète. Les "Evangélisateurs".

Depuis son élection, Obama a créé un site : change.gov  pour accompagner sa présidence. Chaque internaute, quelque soit sa nationalité peut y laisser un message, accompagné d'une photo ou d'une vidéo. Pour faire vivre le "YES, WE CAN"...
Aujourd'hui, 11 novembre 08, jour anniversaire de l'Armistice en France, (90ème), j'ai eu envie de rendre hommage à cette formidable ascension et au bouleversement - mondial - qu'elle va entraîner...

France


PS /
Cette chronique a été rédigée d'après la chronique de Francis Pisani (www.transnets.fr), publiée récemment par l'Atelier des médias // RFI

re-PS / Une popularité plus grande que celle de Bush (en 8 années de mandature !). Recherches GOOGLE ce 9 nov 08 :

Mot-clé : OBAMA
http://www.google.com/search?hl=fr&q=OBAMA&btnG=Rechercher&lr=
Résultats : 233 Millions de pages web (à 23h24).

Mot-clé :  BUSH
http://www.google.com/search?hl=fr&q=BUSH&btnG=Rechercher&lr=
résultat : "que" 232 M de pages web (même heure).

Mot-clé : Mc CAIN
http://www.google.com/search?hl=fr&q=Mc+Cain&btnG=Rechercher&lr=
résultat : "que "170 M de pages web (même heure).


Publié dans BlogZine

Partager cet article
Repost0

HADOPI a oublié les artistes ...

Publié le par France


Suite de mes chroniques sur le projet de loi HADOPI...


l'UFC-Que Choisir ? a analysé les conséquences de la LOI INTERNET et CREATION pour les artistes. Voici un extrait significatif. A lire et à faire circuler dans tous vos réseaux, si vous voulez vraiment défendre les intérêts de cette profession, qui en a vraiment besoin.

Q.10 Le projet de loi protège-t-il vraiment les intérêts des artistes ?

R. Non, le projet de loi ne comporte pas une seule ligne relative à la rémunération des artistes ou des auteurs-compositeurs. Pourtant, tout le monde sait que ces derniers tirent peu profit de l'avènement du numérique. Par exemple, sur un fichier téléchargé d'une valeur de 0,99 euro, 0,60 euro revient à la maison de disque, 0,05 à l'artiste et 0,07 à la SACEM (qui, après avoir pris sa part, répartira le solde aux auteurs-compositeurs). Ce problème se posait déjà avec les CD, puisque au mieux les artistes percevaient 10 % de la vente (seules les grandes stars du top 50 atteignent ces montants !).

Par ailleurs, lorsque l'on sait que la vente de CD et de fichiers musicaux ne représente en moyenne que 20 % des sommes collectées par la SACEM et 18 % des revenus des artistes, on comprend bien que ce projet est fait pour quelques maisons de disques qui refusent de s'adapter au monde du numérique.

De plus, les maisons de disques n'ignorent pas que si de nouveaux systèmes de distribution se mettaient en place, par exemple les licences légales, la grille des rémunérations serait remise à plat et pas forcément à leur avantage !

Pour résumer, avec ce projet de loi, le consommateur perdrait sur le terrain des libertés fondamentales et ne gagnerait rien sur celui de l'offre commerciale. Du côté des artistes et des auteurs-compositeurs, le projet de loi propose de mettre en place des processus qui ne garantissent en rien qu'ils soient mieux rémunérés ou que leurs oeuvres soient mieux diffusées. C'est que l'on appelle une stratégie "perdant-perdant".

J'ai fait réagir un professionnel, suite à ces prises de positions UFC. Voici ses propos (en respectant son anonymat) :

"Pour la rémunération des artistes la chose est pire, les royalties sont entre 7 et 15% du prix de gros hors taxes pas du prix de vente. Ne pas oublier non plus que ceux qui tire le plus profit sont les revendeurs, FNAC and c°.

Ces revendeurs sont bel et bien présents sur la toile ; Mais cela dit il faut aussi voir une chose concernant ces initiatives qui germent sur la toile. Elles ne sont que la transposition de pratiques qui existaient avant le net.

My Major Company utilise le principe de la souscription. Le réel problème pour l'artiste est d'être présent également sur les autres médias ; Et c'est là où entre la logistique des majors qui ont l'argent et les réseaux pour la promotion de leurs artistes. Le revers de la médaille pour le net pourrait être dans les pages du livre de Jean-Christophe Ruffin "Globalia" que je vous invite à lire.

La sur-proposition risque de noyer la proposition et le public ne pouvant passer sa vie à chercher des artistes qu'il considère de valeur, se fiera aux propositions que les "spécialites" feront et dans ces spécialites on peut compter sur la présence des revendeurs qui deviendront peut-être aussi distributeurs et pourquoi pas également les producteurs de demain.

L'avidité de l'argent n'a pas de limite et malheureusement permet de développer une imagination des plus débordantes. Mais ce ne sont là que des suppositions qui, je l'espère, ne verront pas le jour".
(Propos recueillis le 8 novembre 08)

France

Publié dans BlogZine

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>