Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JOOST : REGARDER la TELE par INTERNET

Publié le par France

Joost est accessible  depuis le 1er octobre 07 pour le grand public.  Le logiciel de télé par Internet est désormais téléchargeable sur le site officiel, (version non définitive). L'interface est en anglais. Il faut installer un logiciel pour pouvoir regarder des émissions, en plein écran, faites par des professionnels. 

La plate-forme de diffusion vidéo en P2P propose 15.000 émissions, dont quelques contenus en français. Joost, qui enregistre aujourd’hui 50 000 téléchargements par jour, espère compter entre deux et trois millions d’utilisateurs avant la fin 2007.

A noter : à l’inverse de Joost, Miro permet de télécharger des podcasts et des vidéos depuis Youtube et C°. Une offre plus ­importante… et sans pub. On peut également regarder les vidéos en plein écran. Source

France

Publié dans EDITION & MEDIA

Partager cet article
Repost0

ECONOMIE : HYBRIDATION du GRATUIT et du PAYANT

Publié le par France

Comme l'avait annoncé Eric BROUSSEAU, Professeur d'Economie Digitale à Paris, dans son article de juillet 2007, publié dans "Sociétés de l'Information", page 9 (voir ICI), Internet impose de plus en plus sa loi de l'accès gratuit à l'information. Même si le business model des sites des médias est encore et toujours d'attirer le plus d'internautes, pour "vendre" de mieux en mieux ses espaces publicitaires ...

Ainsi, dès la mi-octobre 2007, le Financial Times
devrait mettre gratuitement en ligne, une trentaine d'articles par mois et abandonner progressivement son modèle de consultation payante (101 000 abonnés). D'autres grands médias l'ont fait avant lui : le Wall Street Journal  (1 million d'abonnés payants) et le New York Times, 227.000 abonnés. Source

Ce "métissage" gratuit/payant est à l'origine aussi du très grand succès des sites alternatifs d'information, comme AgoraVox, ou plus récemment, Obiwi...

France

Publié dans EDITION & MEDIA

Partager cet article
Repost0

Création d'un centre national de la RFID

Publié le par France

Le gouvernement va donner un coup de pouce à la filière française des RFID (Radio Frequency Identification), ces petites puces à radiofréquences qui remplacent les code-barres sur de plus en plus de produits, pour faciliter notamment leur traçabilité dans les entrepôts.

Une enveloppe de 2 millions d'euros sur trois ans sera consacrée à la création d'un centre national de la RFID.
C'est ce qu'a annoncé ce 27 septembre 2007, Hervé Novelli 
secrétaire d'Etat chargé des entreprises et du commerce extérieur. Il s'est rendu en région PACA pour soutenir les initiatives d’une technologie prometteuse, la RFID.

L’innovation est aujourd’hui un élément décisif pour permettre aux entreprises françaises d’être en avance sur leurs concurrents, de produire à moindre coût et de gagner des parts de marché. Les nouvelles technologies de l’information représentent à ce titre une opportunité exceptionnelle pour la France de prendre une longueur d’avance dans la compétition mondiale et de générer croissance et emplois.

Dans ce contexte, Hervé Novelli s'est déplacé le 27 septembre à Rousset (PACA), au Pôle de compétitivité "Solutions communicantes sécurisées" pour soutenir les entreprises spécialisées dans les technologies de l’information et de la communication qui ont développé la technologie RFID. Les puces RFID permettent de stocker et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs. On les utilise* déjà pour la traçabilité des aliments des animaux, les clés électroniques sans serrure, le paiement automatique ...

Les RFID ? L'avenir est devant elles ! Quant à nous citoyens, consom'acteurs, quel sera notre avenir avec celles-ci ?
France


* A propos des RFID, les Vélib' de Paris en sont équipés depuis le 15 juillet 07. Voir le questionnaire de la CNIL à ce sujet.

Publié dans ACTU_NUMERIQUE

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5